Le Duel du Dimanche #23 : quelle technique utiliser pour appliquer son fond de teint ?

C’est un peu LA question que nous nous sommes toutes posées un jour. Quelque soit la qualité du fond de teint, une application correcte garantit une meilleure tenue sur votre visage. Pour un petit rappel de la routine visage à tenir, au cas où vous ne sauriez pas comment superposer tous vos produits, je vous propose de relire un article qui détaille la conduite à suivre matin et soir (cliquez ici).

  • Fond de teint liquide:

Vous pouvez utiliser plusieurs techniques pour appliquer votre fond de teint liquide. Si vous aimez vous servir de vos doigts, c’est autorisé. Cependant, l’effet ne sera pas terrible sur la durée car le maquillage aura tendance à couler au long de la journée. Je vous recommande l’utilisation d’un pinceau qui saura parfaire votre teint. C’est un coup de main à prendre, on économise aussi son produit car on en perd peu en l’étalant au pinceau. On part des ailes du nez et du front puis on étire bien la matière sur le visage en n’oubliant pas le cou. Vous pouvez aussi utiliser une éponge bien que celle-ci aura tendance à boire votre fond de teint liquide. Il vaut mieux la préférer pour des fonds de teint crème.

Ma sélection pinceau fond de teint :

  1. Dior, Backstage Makeup – Pinceau Fond de Teint, 33,90€
  2. The Body Shop, Pinceau Fond de Teint, 15€
  3. Make Up For Ever, Pinceau Teint 24mm 30N, 27,90€
  4. Make Up For Ever,  Pinceau Teint HD 35 N, 30,50€

  • Fond de teint crème:

Je vous en parlais à l’instant, le meilleur accessoire pour appliquer son fond de teint crème est l’éponge. La texture étant plus épaisse, elle se travaille mieux à l’éponge qu’au pinceau. Cependant, vous pouvez utiliser un pinceau si vous le préférez. Je vous recommande tout de même l’éponge. La méthode à utiliser est simple. On humidifie l’éponge au préalable à l’eau et on l’essore bien. Cela aura pour effet d’éviter l’effet buvard de l’éponge. Déposer du fond de teint crème sur le dos de votre main puis prélever un peu de produit avec l’éponge. On tapote ensuite son visage pour faire fondre le produit sur sa peau. Effet velouté garanti avec cette technique, votre visage se sentira moins agressé en plus. Vous pouvez aussi utiliser vos doigts mais le résultat ne sera pas aussi parfait qu’avec l’éponge.

Ma sélection d’éponge pour le teint :

  1. BeautyBlender, Sponge, 20€
  2. Make Up For Ever, Éponge Dany, 15,90€
  3. Laura Mercier, Set de 4 éponges, 20€
  4. Sephora, Éponge Toutes Textures, 4,50€

  • Fond de teint poudre/minéral:

Le kabuki est votre meilleur ami ! Prenez en un plutôt large pour faire l’ensemble du visage. Si c’est un fond de teint minéral, il faut privilégier les poils naturels.On fait des gestes circulaires en écrasant légèrement le pinceau sur son visage pour fixer la poudre.

Ma sélection pour fond de teint poudre minéral :

  1. bareMinerals, Full Flawless Face, 28€
  2. bareMinerals, Kabuki Couvrance Totale, 28€
  3. The Body Shop, Pinceau Fond de Teint Nature’s Minerals, 20€.

Ma sélection pour fond de teint poudre « classique » :

  1. Make Up For Ever, Kabuki HD, 35,90€
  2. Make Up For Ever, Pinceau Poudre 55N, 32,50€
  3. Dior, Backstage Powder Brush, 45,50€

J’espère que cette sélection saura vous guide. Bien entendu, il existe d’autres pinceaux, notamment chez M.A.C. et Sygma pour ne pas les citer. Un pinceau de très bonne qualité coûte cher mais c’est un investissement à vie. Garder cet argument à l’esprit lors de votre choix, si vous en avez le moyen, n’hésitez pas à investir.

Dernier point hygiène, que vous soyez pinceaux ou éponges, lavez votre matériel après chaque utilisation pour éviter la prolifération de bactéries. Cela serait dommage d’attraper des boutons par manque d’hygiène. Pour relire un article sur l’entretien des pinceaux, c’est ici.

Et vous, quel est votre accessoire pour appliquer votre fond de teint ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Le Duel du Dimanche #22 : les shampoings lissant

Avoir de beaux cheveux forts et en pleine santé, c’est notre Saint Graal à toutes ! La nature est cruelle, en général nous n’avons pas la masse capillaire qui nous fait rêver…

La couleur en premier : qui n’a pas fantasmé une fois de passer du blond au brun, puis au roux, puis au blond platine pour finir auburn, rose ou bleue du cheveux ? Dans mon adolescence, je me souviens d’une folie : avoir les cheveux blancs avec des mèches bleu fluo. Heureusement que ma mère veillait au grain…

Ensuite, s’agissant de la matière même du cheveux, j’ai remarqué que l’on veut toujours l’inverse de notre nature. Lorsque j’étais enfant, mes cheveux étaient raides comme des baguettes. Je n’avais aucune bouclette à mon grand regret car je rêvais d’avoir les cheveux bouclés. Puis les hormones de l’adolescence sont passées par là, ma nature de cheveux a changé pour faire place aux ondulations. Vous savez, pile entre le cheveux raide et bouclé, celui difficile à discipliner parce qu’il n’est justement ni raide ou bouclé. La guerre était déclarée à cet instant : je veux les cheveux lisses ou frisés mais certainement pas les deux à la fois !!!

L’avantage d’une telle nature de cheveux est qu’il faille utiliser des produits coiffants pour forcer la nature d’un côté ou d’un autre. Si je les veux ondulés, je prends un sérum pour les boucles et je laisse sécher mes cheveux à l’air libre. C’est d’enfer pour un look surfeuse naturelle. Par contre, si je veux les cheveux lisses, je dois utiliser tous les subterfuges possibles pour les convaincre de garder cette forme.

Je vous propose donc dans ce billet du Duel du Dimanche #22 un petit comparatif entre deux shampooings lissant que j’ai l’habitude d’utiliser :

  1. Pantène Pro-V, Shampooing Lisse & Soyeux, 300mL, disponible en grande surface
  2. John Frieda, Frizz-Ease Lisse Création Shampooing Activateur de Style, 250mL, disponible en grande surface et Nocibé.
  • TEXTURE :

Le shampooing Pantène Pro-V est une crème blanche ni trop épaisse, ni trop liquide. Une noix de produit suffit pour laver entièrement la chevelure. Le produit mousse bien, ne colle pas au rinçage. Les cheveux restent doux après rinçage et laisse une vraie sensation de propre.

John Frieda propose un shampoing un peu plus épais, presque élastique avec une couleur blanche irisée. Ce produit fera briller vos cheveux grâce aux petites nacres, ce qui est toujours appréciable pour donner un peu de vie aux cheveux lisses. Il mousse moins rapidement que le Pantène Pro-V mais lave tout aussi bien. Une fois rincé, le shampooing donne une impression de cheveux plus épais, plus forts et un peu moins doux que le premier.

  • ODEUR :

Tous les produits Pantène Pro-V ont la même odeur et je l’adore. Je ne sais pas la décrire, elle est vraiment agréable car elle reste sur les cheveux plusieurs heures voire même le lendemain. Chaton aime bien.

Chez John Frieda, l’odeur est un peu plus chimique mais n’est pas désagréable pour autant. C’est légèrement parfumé et l’odeur reste sympa sur les cheveux une fois secs. C’est la signature John Frieda par excellence. (A vous de vous faire votre propre opinion en magasin.)

  • PACKAGING :

Une bouteille rigide est de mise pour Pantène Pro-V. Rien à signaler sur son utilisation, le bouchon est bien hermétique. A la fin du flacon, il faudra vous battre un peu pour récupérer la fin de produit qu’il contient : soit on ouvre la bouteille, soit on verse un peu d’eau tiède et on vide le tout sur la tête pour ne pas faire de gâchis.

Je préfère le tube en plastique rigide/mou de John Frieda. On peut doser facilement et le tube se finit très bien car on peut le massacrer en le tordant dans tous les sens. Le bouchon est parfait, il ne s’ouvre pas et reste hermétique.

  • EFFICACITÉ :

Lisse & Soyeux est la devise du shampooing Pantène Pro-V. Les cheveux sont vraiment doux et brillent bien après le séchage. Je le trouve plus hydratant que le second. Les frisottis sont lissés mais rien de très extraordinaire. Il faudra utiliser un soin avant l’étape du brushing pour les protéger de la chaleur de toute façon.

Je trouve que l’effet lisse est plus présent avec le produit John Frieda. Il peut être utilisé sur cheveux colorés. Le cheveux est fortifié après lavage et les actifs ont l’air plus puissants que dans le premier. Malheureusement les cheveux sont moins soyeux bien qu’aussi brillants. Je vous recommande donc l’usage d’un après-shampooing et/ou d’un masque pour nourrir vos longueurs.

  • PRIX

La gamme John Frieda est plus chère que celle de Pantène Pro-V.

  • RÉSULTAT :

Je trouve le shampoing Pantène Pro-V Lisse&Soyeux plus respectueux de la chevelure en lui apportant plus d’hydratation, cependant le shampoing John Frieda est plus efficace dans le lissage de la fibre capillaire, c’est pourquoi je le déclare vainqueur du Duel du Dimanche des shampoings lissant. Le mieux étant de les utiliser en alternance pour apporter une bonne hydratation et surtout ne pas oublier d’utiliser un après-shampooing et un masque pour prendre soin d’eux. (Le mieux étant d’utiliser la gamme complète, les après-shampoings proposés par les deux marques sont terribles !)

Ma préférence : John Frieda, Frizz-Ease Lisse Création Shampooing Activateur de Style.

Et vous, quel shampooing lissant utilisez-vous ?

Rendez-vous sur Hellocoton !