Les boutiques hors taxes ou « Duty Free » des aéroports.

Depuis que je vis à l’étranger, mon mode de transport longue distance a évolué. J’étais une habituelle du TGV et des trains régionaux lorsque je résidais en France. On peut rapidement rejoindre Paris de la région Rhône-Alpes, le délai est correct (2 à 3 heures en moyenne) et le confort est bien. Je suis une inconditionnelle du train et je n’ai jamais eu de mésaventure avec la SNCF. Au contraire, plus d’une fois ils ont facilité mon quotidien et j’adore voyager avec eux.

Oui mais de Barcelone à Lyon ou de Barcelone à Paris, le train n’est plus vraiment une partie de plaisir… Il faut compter 8h à 12h de voyage, je préfère donc prendre… l’avion !

L’aéroport et ses passages à la douane, les files d’attente pour enregistrer les bagages, mais surtout les boutiques duty free. Pour ceux qui ne connaissent pas, des boutiques sont disponibles dans les zones sous douanes uniquement. Seules les personnes passagères d’un avion peuvent acheter des produits sans taxe (enfin une taxe réduite, pas gratuite !) sous présentation de leur billet d’embarquement.

Waouh, c’est chouette alors, je ne paye plus la TVA ! Huummm pas tout à fait en fait, il faut faire une distinction selon que votre destination :

  • Vous restez dans un pays de l’Union Européenne (UE) : ne faîtes pas la moue, mais la TVA ne bougera pas d’un cheveu !! Vous payez les taxes plein but, miam !
  • Vous allez dans un pays hors UE ou un territoire français d’Outre Mer : bingo, vous avez le droit de bénéficier du tarif duty free, soit une économie de 15 à 20% sur le prix habituellement affiché. Sympa n’est ce pas ?

Tout à coup, vous avez une envie de voyage hors UE, bizarre. « Chaton, on part quand pour Tahiti ? » J’essaye, on verra s’il m’entend (ou me lit)…

Bref, les boutiques duty free sont là pour nous faire patienter sagement avant l’embarquement. Voyageant seule, je profite de cette heure de liberté pour regarder en long, en large et en travers les rayons cosmétiques et parfumerie. Vous trouvez beaucoup de parfums, tous de grandes marques à des prix il est vrai un peu inférieur à ceux que je rencontre à Barcelone. Sympa, je teste La Parisienne L’Essentiel, ça ne m’a pas plu du tout, j’ai subi l’odeur pendant tout mon vol, ça m’a rendu presque malade… Pas maline, j’en ai mis sur la manche de ma veste en loupant le petit papier carton… Oui parce que je suis folle de La Parisienne à l’Extrême d’Yves Saint Laurent, je vous en reparlerai une prochaine fois.

Quant aux cosmétiques, madre de Dios, et bien c’est là que je suis contente d’être dans un aéroport. Vous trouvez des palettes exclusives, des travel sizes de nos produits chouchous, bref de l’exclusivité. Quelques marques à citer : Dior, YSL, Guerlain, Clinique, Elizabeth Arden, The Body Shop, Givenchy… La liste est encore longue, chaque boutique a ses marques. Je résiste comme une folle devant les palettes Dior, ou bien les mascaras YSL effet faux cils vendu par 2… Tout est fait pour vous faire craquer. Je me souviens d’avoir résisté aux Chubby Sticks de Clarins vendu par 3, ils étaient adorables mais non…

Les prix dans tout ça ? Je voyage en zone UE donc je paye la TVA… Cependant, j’ai remarqué que la boutique Duty Free de Barcelone était moins chère que celle de Lyon. Pouvant aller jusqu’à 4€ d’écart pour un même produit.

Et si jamais vous n’avez rien acheté sur Terre, vous pourrez toujours le faire dans les airs ! Certaines compagnie proposent la vente de produits plus ou moins de luxe dans l’avion. On range sa carte bancaire, on se relaxe et on attend l’atterrissage avec impatience ! « Je ne craquerai pas, non, non, non ! »

Rendez-vous sur Hellocoton !