Huile à la lavande de Christophe Robin, un flacon de bonheur.

Huile à la lavande, Christophe Robin, 34 €

Huile à la lavande, Christophe Robin, 34 €

L’année 2014 a été forte en changement capillaire pour ma part. Je porte des longueurs et pointes décolorées depuis 2 ans et j’ai enfin eu le courage de passer au blond ce mois d’octobre. Avoir les cheveux décolorés et donc sensibilisés demande de grands soins au quotidien pour préserver une jolie couleur et une bonne qualité de cheveux. J’ai pris l’habitude de faire des bains d’huile avant chaque lavage de cheveux pour maintenir une bonne hydratation des longueurs et pointes tout en les préservant de la sécheresse.

Je suis une grande adepte de la gamme capillaire élaborée par Christophe Robin. Ce sont des produits sans silicones, sans parabens, sans colorants et surtout sans SLS, les fameux sulfates qui bouffent la kératine de nos cheveux et qui servent à faire mousser le tout. Je trouve que la nature de mes cheveux s’est vraiment arrangée depuis que j’utilise des produits capillaires exempts de ces substances. Malheureusement, ces produits « sans rien » sont difficilement accessibles en GMS, leur prix est donc plutôt élevé et il faut prévoir un budget « beaux cheveux » (une trentaine d’euros par mois).

J’ai eu envie de m’offrir une huile capillaire dans cette lignée et j’ai longtemps hésité entre Leonor Greyl et Christophe Robin. J’ai tranché à l’odeur car les deux produits sont équivalents. Autant prendre une huile qui ne me porte pas au cœur pour dormir. L’Huile à la lavande est composée à 97,7% d’huiles naturelles (lavande, germe de blé, olive et palme) et est riche en vitamine E. Elle est idéale pour tous les cheveux décolorés, colorés, méchés, sensibilisés, permanentés, défrisés, bref pour tous les types de cheveux, car elle les hydrate en profondeur et préserve les pigments du cheveux (éclat de la couleur).

L’huile à la lavande de Christophe Robin est un appel à la détente dès son application. Pour cela, il faut réchauffer la bouteille sous l’eau chaude car l’huile se durcit à froid. On prélève une noisette du produit que l’on chauffe entre les mains puis que l’on applique uniquement sur les longueurs et pointes. Pour vous aider, faites une queue de cheval haute et posez l’huile sur les cheveux libres de la queue. N’oubliez pas de passer l’huile sur les petits cheveux de la nuque et en bordure du visage pour les renforcer lors de la pousse.

L’odeur de lavande est douce et aide à l’endormissement en ce qui me concerne, un vrai doudou ! J’ai pour habitude de la laisser poser toute la nuit avant la veille d’un shampoing pour qu’elle puisse agir. Résultat après lavage : je sens que mes cheveux sont plus souples et plus doux, le soin a vraiment agi en profondeur, le film lipidique du cheveux se reconstitue doucement de la sorte. Je les maintiens en bonne santé et mon blond ne vire pas.

Petit plus, l’Huile à la lavande possède une protection solaire SPF6 (c’est peu mais toujours ça). Elle est conseillée pour protéger les cheveux de l’eau de mer ou du chlore des piscines (qui font tourner les blonds par exemple au vert). On pense donc à en mettre légèrement sur toute la chevelure dans ce cas et on lave le soir en rentrant de la plage.

Le bain d’huile est devenu un vrai rituel beauté pour mes cheveux et je ne peux plus m’en passer. Je vous conseille grandement cette huile dans votre routine cheveux, un petit investissement qui durera largement une année entière.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Phytojoba, un amour de shampoing par Phyto

Que l’on aime ou que l’on déteste sa chevelure, il faut en prendre soin. Les produits capilaires de la marque Phyto vont vous séduire car ils vont chouchouter vos cheveux de toutes natures avec des produits naturels. Bonjour huile de coco et autres cadeaux de la nature, j’ai opté pour le shampoing hydratation brillance pour cheveux secs PHYTOJOBA de Phyto .

Phyto, PHYTOJOBA shampoing hydratant brillance cheveux secs, 200mL, disponible en pharmacie et parapharmacie.

Phyto décrit les actifs du shampoing de cette façon : « L’huile de jojoba, extraite des graines de la plante, est choisie pour sa douceur et sa remarquable compatibilité avec la nature du cheveu. Véritable cire liquide régénérante, émolliente et protectrice, elle apporte aux cheveux secs l’hydratation et la brillance dont ils ont besoin. Les fleurs apaisantes de bleuet et de mauve (40%), associées à une base lavante dérivée de l’huile de coco, confèrent à PHYTOJOBA son extrême douceur. »

C’est un réel instant de plaisir sous la douche, on dévisse le flacon en aluminium et l’odeur subtile de coco se répand. La texture du shampoing est un peu épaisse, il ne faut pas en mettre trop. Au premier lavage, ça ne mousse pas forcément bien ; au second, ça mousse du tonnerre ! Je suis une maniaque, je fais toujours deux shampoings sous la douche. Au rinçage, je sens mes cheveux plus forts, plus épais, plus sains ; ils crissent légèrement sous mes doigts, je suis aux anges. Sans silicone, ils ont pu se débarrasser des saloperies accumulées par d’autres produits. Au séchage, les cheveux se lissent bien et semblent hydratés. Je suis enchantée car j’ai la vive impression que mes cheveux regraissent moins vite. Je peux attendre 3 jours.

Je complète cette routine capillaire avec la crème de jour pour cheveux PHYTO 7, mais je vous en parlerai un autre jour !

Rendez-vous sur Hellocoton !