Le Duel du Dimanche #9 : les crèmes hydratantes matifiantes

La peau est un organe complexe. Elle nous protège mais pâtit des conditions extérieures. Une réaction cutanée exprime donc les maux quotidiens de notre peau. La brillance peut venir d’une mauvaise hydratation : déshydratée et sensible, elle produit un excès de sébum. On choisit une crème adaptée à notre problème : une crème hydratante matifiante.

Le Duel du Dimanche #9 vous propose un comparatif entre deux crèmes que j’utilise et ai utilisé au quotidien durant des années :

  1. La Roche-Posay, Effaclar M – Hydratant Matifiant Sebo-Régulateur, 40 mL, en pharmacie et parapharmacie.
  2. Laboratoire SVR, LYSALPHA Matifiante Crème, 40 mL, en pharmacie et parapharmacie.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  • TEXTURE :

Nous avons deux crèmes blanches à texture oil-free. Elles contiennent du zinc toutes les deux. Effaclar M est assez fluide. Elle s’étale et pénètre très rapidement dans la peau. Elle laisse une sensation douce sur le visage.

LYSALPHA Matifiante Crème est un peu plus épaisse que la première. On sent un aspect matifié dès l’application ce qui est assez surprenant, ça marche immédiatement.

  • ODEUR :

Chez La Roche-Posay, nous avons un vrai produit à l’odeur neutre. Je vous rappelle que je ne supporte pas d’appliquer des crèmes avec une odeur sur le visage… Celle-ci me convient parfaitement !

La crème de SVR a une toute petite odeur de frais lors de l’application qui s’estompe en 2 minutes. J’en suis satisfaite également.

  • PACKAGING :

Effaclar M est dans un flacon pompe en plastique. Il n’y a pas de problème de dosage, une seule pression suffit. C’est très pratique car on ne sait pas toujours quelle dose est nécessaire pour une bonne hydratation.

LYSALPHA Matifiante Crème est conditionnée dans un tube en plastique rigide. On dose soi-même le produit. Je préfère le conditionnement du premier produit même si celui-ci prend moins de place dans ma salle de bain.

Leur contenance de 40 mL permet de les utiliser pendant 3 mois en application le matin et le soir.

  • EFFICACITÉ :

Ce que l’on demande en premier à une crème matifiante est de… matifier ! Bravo vous suivez ! en deuxième lieu, c’est d’hydrater la peau déséquilibrée. Au quotidien, il faut avouer que l’on ressent une amélioration de la texture de la peau. Elle est moins abimée, plus lissée et le grain de peau est joli. Je ne trouve pas que ces crèmes resserrent les pores contrairement à ce qu’elles promettent. Elles régulent la production de sébum lors de la journée. Elles sont plutôt équivalentes.

Autres points bénéfiques, on peut s’en servir comme base de maquillage et elles sont non comédogènes.

Je souhaite souligner la particularité de la LYSALPHA Matifiante Crème car elle est spécifiquement conçue pour la « régulation de l’hyper-séborrhée liée au stress » grâce à la tephrosia purpurea. Je trouve que ce produit est plus efficace que celui de La Roche-Posay par son innovation. Elle exfolie doucement la peau à chaque application en utilisant un dérivé des AHA : la gluconolactone.

  • PRIX :

Elles sont aux environ de15 €.

  • RÉSULTAT :

J’ai pour habitude d’alterner entre ces deux crèmes lorsque je finis un tube. Ma peau réagit mieux à leur bienfait de cette manière. Mon coup de cœur revient à la LYSALPHA Matifiante Crème de SVR car je trouve qu’elle est la meilleure des deux dans ce duel de haute compétition. Bravo championne !

Et vous, quelle crème matifiante utilisez-vous au quotidien ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Soyons brillantes… mais pas trop !

« Tu es une fille brillante. »

Si une personne vous fait ce compliment, méfiez-vous de son interprétation :

  1. soit elle est en extase, votre intelligence et vos manières de (jeune) fille bien élevée la laissent bouche bée;
  2. soit elle se moque clairement de vous et de vos problèmes de brillance faciale…

Option 1 : détendez-vous et profitez de l’instant, ce n’est pas tous les jours que l’on vous lance des fleurs. Rougissez un peu en face d’un mâle histoire de flatter son égo ; jouez les modestes devant le sexe faible pour vous attirer sa sympathie.

Option 2 : « aaaaaaahhhh !!!! Quoi ? Moi ? Brillante ? Pfff… » Préparez une sortie digne, la tête haute, et rendez-vous dans votre salle de bain pour faire taire les mauvaises langues ! Je sais, mater la brillance (sans jeu de mots) n’est pas une mince affaire et il faut commencer par traiter le sujet à sa racine même.

On peut avoir la peau mixte, grasse ou sensible pour avoir un excès de sébum qui nous gâche clairement l’existence. Il y a un déséquilibre significatif de la peau qui a besoin d’être traitée sous peine d’entrer dans un cercle vicieux sans fin… J’ai testé les crèmes matifiantes, les bases de teint pour peau grasse, les poudres matifiantes… Rien n’y fait, ça marche bien les premiers jours puis tout redevient comme avant. C’est à cet instant que j’ai deviné qu’il fallait que je change de gel nettoyant visage car c’était le seule chose que je n’avais pas modifié dans ma routine beauté. Quelle brillante idée !

J’ai trouvé la solution idéale aux problèmes de brillance de ma peau mixte et sensible en faisant un tour en pharmacie/parapharmacie. Pour vous dire la vérité, je ne fais que confiance à des marques pharmacologique pour ce qui est traitement et soins de la peau. J’ai donc jeté mon dévolu sur La Roche-Posay car j’ai déjà utilisé 2 autres produits dont je suis entièrement satisfaite.

La Roche-Posay, Effaclar – Gel Moussant Purifiant Peaux Grasses et Sensibles, 200 mL, en pharamacie et parapharmacie.

Mon packaging est espagnol, je vous rappelle que je vis là-bas ! Je choisis très souvent des produits français comme je ne connais pas vraiment les marques espagnoles, je ne veux pas de mauvaises surprises…

C’est un gel nettoyant sans alcool, sans colorant et sans paraben. Il contient de l’eau thermale de La Roche-Posay (c’est le but). Il a une odeur très douce qui me plait. Son pH est de 5,5, il est donc acide. Il faut bien tuer les vilaines bactéries à l’origine de cette brillance diabolique. En tout cas, dès la première utilisation j’ai ressenti un grand confort : pas de tiraillement de la peau, un teint clair et frais. Il lutte contre l’apparition d’excès de sébum durant la journée, enlève les impuretés et purifie la peau. Avec une petite noisette de produit que je fais mousser dans mes mains, je masse doucement mon visage (et le cou dans l’idéal) puis je rince (longtemps) à l’eau tiède. La contenance est donc très satisfaisante; il est aussi disponible dans un format de 400 mL. On sèche la peau en la tapotant avec une serviette pour éviter de l’agresser encore plus puis on applique une crème hydratante matifiante, sa base de teint, son fond de teint, son correcteur, sa poudre…Pour vous remémorez les étapes de la routine visage du matin et du soir, relisez ce billet !

J’utilise donc ce gel nettoyant visage matin et soir dans ma routine, j’en suis enchantée. Après un mois d’utilisation, ma peau s’est vraiment améliorée. il peut paraitre un peu agressif (pas pour moi) mais si la peau est bien hydratée après, cela ne pose aucun problème. Le résultat est là, je ne brille plus ou juste très peu. Une petite retouche avec des papiers matifiants vers 14h est suffisant. Je suis désormais certaine que mon interlocuteur pensait à l’option 1 quand il m’a dit que j’étais brillante.

Nous sommes toutes différentes, ce produit peut ne pas vous convenir. Choisissez toujours quelque chose en fonction de votre type de peau.

Qu’utilisez-vous au quotidien pour nettoyer votre peau ?

Rendez-vous sur Hellocoton !