Secret Concealer, l’anti-cernes Laura Mercier

Cacher les imperfections de la peau et les cernes, c’est l’obsession numéro une si vous souhaitez obtenir un teint zéro défaut. C’est aussi le credo de Laura Mercier et j’avais eu l’occasion de me faire maquiller sur le corner du Printemps Haussmann en décembre 2011 lors de vacances parisiennes. La maquilleuse m’avait fait un teint parfait en utilisant une multitude de produit. Je n’avais pas pu tout acheter ce jour-ci car les produits sont assez onéreux chez Laura Mercier. Je m’étais dit que je prendrais « le reste » quelques mois plus tard. C’est enfin chose faite depuis le début du mois de mai. J’ai opté pour le Secret Concealer, un anti-cernes hydratant et pour le Secret Camouflage, produit culte que l’on ne présente plus qui masque toutes les imperfections de la peau.

Aujourd’hui, je vous présente le Secret Concealer. Retrouvez la revue du Secret Camouflage dès demain. La boîte est très sobre. Je n’aime pas quand c’est surchargé. Elle présente la liste des ingrédients composant le produit.

Laura Mercier, Secret Concealer, teinte n°2, 2,2g, en vente chez les distributeurs agréés (Printemps, Le Bon Marché).

Le packaging est chic et utilise les couleurs de Laura Mercier : un gris légèrement argenté et ce marron chaud si beau. Ce dernier me fascine, le marron est comme pailleté, bref au soleil c’est très joli. C’est simple et efficace, pas de packaging superflu noyé sous des lignes d’écriture.

L’anti-cernes Laura Mercier est un soin qui camoufle la zone d’ombre sous l’œil tout en apportant une bonne hydratation de la peau. Le produit ne file pas dans les plis si vous pensez à poudrer la zone après application pour la faire tenir.

Méthode d’application : Après avoir fait mon teint (crème teintée ou fond de teint), j’applique le Secret Concealer au doigt car je trouve cela plus doux et respectueux du contour de l’œil. Je prélève une petite dose avec la pulpe du doigt, je l’applique en tapotant sous l’œil jusqu’à ce qu’il soit parfaitement fondu sur ma peau. Je pose ensuite un voile fin de poudre libre invisible pour fixer le tout et éviter la migration du produit dans les plis.

Vous pouvez parfaitement appliquer l’anti-cernes avec un pinceau. La conseillère m’a recommandée d’utiliser le pinceau Secret Camouflage de Laura Mercier mais je le trouve un peu trop dur pour étaler le produit sous les yeux. Un pinceau fin et précis fera l’affaire.

La démonstration sur ma main est concluante !

La tenue est plutôt bonne dans la journée, pas de problème avec la poudre. La zone est instantanément éclairée et mes cernes disparaissent bien que j’ai parfois l’impression que le bleu n’est pas bien couvert. Dans ce cas, je dégaine le Secret Camouflage pour corriger de façon exceptionnelle les cernes très marquées. Je vous en parle demain sur le blog. Côté hydratation, le contour de l’œil reste bien hydraté tout au long de la journée et il ne tire pas. J’adore.

Le seul point négatif pour moi est l’odeur du Secret Concealer. Ca sent très mauvais, cette odeur ne me plait vraiment pas, ça me rend presque nauséeuse… Elle me fait penser à des cosmétiques lourds et gras. Heureusement qu’en séchant le produit perd cette odeur désagréable… Je pense qu’un travail sur la senteur ne serait pas négligeable pour le rendre au moins neutre.

Et vous, quel est votre anti-cernes préféré ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

A week with… Laura Mercier: Universal Invisible Loose Setting Powder (3/3)

Cette semaine est exclusivement consacrée à trois produits pour le teint de la marque Laura Mercier. On finit ce vendredi avec la poudre libre invisible fixante : Universal Invisible Loose Setting Powder.

Après avoir travaillé son teint pour le rendre le plus naturel possible, il faut poudrer pour fixer le tout et le rendre irréprochable. Laura Mercier présente une formule invisible qui fonctionne pour toutes les carnations. Les peaux claires à foncées peuvent l’utiliser les yeux fermés. Elle est non comédogène et convient également aux peaux sensibles. La poudre est sans talc et sans paraben cette fois-ci, bravo !

Elle est censée floutée par magie les ridules et lisser le visage, le tout sans faire de pâté, ni laisser un visage poudreux et terne. Grâce à des réflecteurs de lumière uniques, des micro-poudres de silice sphériques raffinés qui aident à créer une apparence de flou, l’apparence des ridules et des imperfections diminue tout en lissant visiblement la peau. La teinte est universelle bien que la poudre soit blanche.  Sans effort, elle fixe le maquillage et le fait tenir toute la journée. Adieu la boule à facette, bonjour le teint de poupée de porcelaine; le visage est terriblement doux après application.

Conditionnement du produit : La poudre est conservée dans une jolie boite ronde assez massive. Un plastique très dur imite le verre sablé translucide. Au travers on peut voir le niveau de la poudre. Le couvercle est couleur chocolat chaud pailleté comme le tube de fond  de teint présenté mercredi dernier. Mais le plus important dans un poudrier est le tamis pour laisser passer la poudre. Ici, il est plutôt bien pensé. La moitié de l’opercule est finement troué et un cache coulissant permet de le bloquer. Il suffit de tourner doucement l’arrête au centre pour le déplacer. Sur la photo ci-dessous, j’ai tourné d’un quart le cache pour faire apparaitre la moitié du tamis. C’est absolument indispensable de pouvoir refermer hermétiquement la poudre, ne serait-ce que pour conserver sa qualité et puis pour la transporter (merci, je prends l’avion !).

Application de la Universal Invisible Loose Setting Powder : La qualité Laura Mercier est au rendez-vous. Il ne faut pas abuser des bonnes choses, surtout si elles ont un certain coût. Ca peut motiver pour ne pas abuser des produits. Une petite quantité suffit pour poudrer tout le visage. Dans l’idéal, il faudrait utiliser le pinceau Fan Brush de la marque pour pouvoir l’appliquer. Il a une forme d’éventail. J’utilise un pinceau pour le visage, style kabuki. Je vous recommande des poils synthétiques plutôt que naturels. Je trempe furtivement le pinceau dans la poudre sur le tamis, je la répartis dans le couvercle en faisant des cercles, je tapote pour enlever l’excédant puis je l’applique sur mon visage en privilégiant la zone T plus rebelle.

Petite astuce : laissez bien sécher vos produits pour le teint avant d’appliquer la poudre libre fixante, sinon l’effet ne sera pas réussi. Profitez en pour maquiller vos yeux. Avant la pose du mascara, on peut poudrer le visage puis continuer son regard de biche.

Ultime astuce : posez votre blush avant cette poudre, surtout si c’est une crème. Cela aura pour effet de lisser le visage sans faire de grosse démarcation au niveau des couleurs du teint et des joues.

Bilan personnel : Après 3 mois d’utilisation, la poudre ne fait plus autant briller mon visage autrefois rebelle. J’utilise parfois une feuille de papier matifiant en milieu de journée mais pas tout le temps. La poudre absorbe vraiment l’excès de sébum tout en lissant et floutant les imperfection de la peau. Elle n’a pas d’odeur et ne dessèche pas la peau, même la mienne très sensible l’a supporté. Encore une fois, je suis ravie de l’investissement. la poudre se conserve durant 12 mois. Je pense la racheter pour le moment bien que le pot ne semble pas descendre.

♥♥♥♥♥

A WEEK WITH… LAURA MERCIER : LE BILAN

Cette semaine avec Laura Mercier s’achève.

Ces trois produits m’ont totalement convaincu. Leur prix est un frein à l’achat, mais la qualité est réellement au rendez-vous. Ma peau s’est rééquilibrée, elle est plus belle est éclatante qu’avant. J’ai moins d’imperfection, moins de tiraillements. Je ne suis pas séduite par un marketing ou autre, je suis séduite car je vois des résultats concrets sur ma peau. Il me fallait bien attendre 3 mois d’utilisation pour vous donner un avis fondé.

Je pense avoir trouvé les produits pour le teint me correspondant et je vais continuer à les utiliser pendant très longtemps à mon avis. Je déplore juste le manque de distributeur en France. En Espagne n’en parlons pas : la marque est introuvable ! Si une personne de la team Laura Mercier lit ces quelques lignes, j’espère que vous entendrez ces remarques. Je suis vraiment fan et j’aimerais pouvoir accéder plus facile à la gamme de vos produits.

Vue la quantité des contenants, je pense acheter ces produits une seule fois par an voire moins. Je vais les faire durer dans le temps en espérant que la qualité reste très correcte.

Et vous, qu’avez vous pensé de cette semaine Laura Mercier ?

Utilisez-vous leur produit au quotidien ?

Rendez-vous sur Hellocoton !