Le Duel du Dimanche #22 : les shampoings lissant

Avoir de beaux cheveux forts et en pleine santé, c’est notre Saint Graal à toutes ! La nature est cruelle, en général nous n’avons pas la masse capillaire qui nous fait rêver…

La couleur en premier : qui n’a pas fantasmé une fois de passer du blond au brun, puis au roux, puis au blond platine pour finir auburn, rose ou bleue du cheveux ? Dans mon adolescence, je me souviens d’une folie : avoir les cheveux blancs avec des mèches bleu fluo. Heureusement que ma mère veillait au grain…

Ensuite, s’agissant de la matière même du cheveux, j’ai remarqué que l’on veut toujours l’inverse de notre nature. Lorsque j’étais enfant, mes cheveux étaient raides comme des baguettes. Je n’avais aucune bouclette à mon grand regret car je rêvais d’avoir les cheveux bouclés. Puis les hormones de l’adolescence sont passées par là, ma nature de cheveux a changé pour faire place aux ondulations. Vous savez, pile entre le cheveux raide et bouclé, celui difficile à discipliner parce qu’il n’est justement ni raide ou bouclé. La guerre était déclarée à cet instant : je veux les cheveux lisses ou frisés mais certainement pas les deux à la fois !!!

L’avantage d’une telle nature de cheveux est qu’il faille utiliser des produits coiffants pour forcer la nature d’un côté ou d’un autre. Si je les veux ondulés, je prends un sérum pour les boucles et je laisse sécher mes cheveux à l’air libre. C’est d’enfer pour un look surfeuse naturelle. Par contre, si je veux les cheveux lisses, je dois utiliser tous les subterfuges possibles pour les convaincre de garder cette forme.

Je vous propose donc dans ce billet du Duel du Dimanche #22 un petit comparatif entre deux shampooings lissant que j’ai l’habitude d’utiliser :

  1. Pantène Pro-V, Shampooing Lisse & Soyeux, 300mL, disponible en grande surface
  2. John Frieda, Frizz-Ease Lisse Création Shampooing Activateur de Style, 250mL, disponible en grande surface et Nocibé.
  • TEXTURE :

Le shampooing Pantène Pro-V est une crème blanche ni trop épaisse, ni trop liquide. Une noix de produit suffit pour laver entièrement la chevelure. Le produit mousse bien, ne colle pas au rinçage. Les cheveux restent doux après rinçage et laisse une vraie sensation de propre.

John Frieda propose un shampoing un peu plus épais, presque élastique avec une couleur blanche irisée. Ce produit fera briller vos cheveux grâce aux petites nacres, ce qui est toujours appréciable pour donner un peu de vie aux cheveux lisses. Il mousse moins rapidement que le Pantène Pro-V mais lave tout aussi bien. Une fois rincé, le shampooing donne une impression de cheveux plus épais, plus forts et un peu moins doux que le premier.

  • ODEUR :

Tous les produits Pantène Pro-V ont la même odeur et je l’adore. Je ne sais pas la décrire, elle est vraiment agréable car elle reste sur les cheveux plusieurs heures voire même le lendemain. Chaton aime bien.

Chez John Frieda, l’odeur est un peu plus chimique mais n’est pas désagréable pour autant. C’est légèrement parfumé et l’odeur reste sympa sur les cheveux une fois secs. C’est la signature John Frieda par excellence. (A vous de vous faire votre propre opinion en magasin.)

  • PACKAGING :

Une bouteille rigide est de mise pour Pantène Pro-V. Rien à signaler sur son utilisation, le bouchon est bien hermétique. A la fin du flacon, il faudra vous battre un peu pour récupérer la fin de produit qu’il contient : soit on ouvre la bouteille, soit on verse un peu d’eau tiède et on vide le tout sur la tête pour ne pas faire de gâchis.

Je préfère le tube en plastique rigide/mou de John Frieda. On peut doser facilement et le tube se finit très bien car on peut le massacrer en le tordant dans tous les sens. Le bouchon est parfait, il ne s’ouvre pas et reste hermétique.

  • EFFICACITÉ :

Lisse & Soyeux est la devise du shampooing Pantène Pro-V. Les cheveux sont vraiment doux et brillent bien après le séchage. Je le trouve plus hydratant que le second. Les frisottis sont lissés mais rien de très extraordinaire. Il faudra utiliser un soin avant l’étape du brushing pour les protéger de la chaleur de toute façon.

Je trouve que l’effet lisse est plus présent avec le produit John Frieda. Il peut être utilisé sur cheveux colorés. Le cheveux est fortifié après lavage et les actifs ont l’air plus puissants que dans le premier. Malheureusement les cheveux sont moins soyeux bien qu’aussi brillants. Je vous recommande donc l’usage d’un après-shampooing et/ou d’un masque pour nourrir vos longueurs.

  • PRIX

La gamme John Frieda est plus chère que celle de Pantène Pro-V.

  • RÉSULTAT :

Je trouve le shampoing Pantène Pro-V Lisse&Soyeux plus respectueux de la chevelure en lui apportant plus d’hydratation, cependant le shampoing John Frieda est plus efficace dans le lissage de la fibre capillaire, c’est pourquoi je le déclare vainqueur du Duel du Dimanche des shampoings lissant. Le mieux étant de les utiliser en alternance pour apporter une bonne hydratation et surtout ne pas oublier d’utiliser un après-shampooing et un masque pour prendre soin d’eux. (Le mieux étant d’utiliser la gamme complète, les après-shampoings proposés par les deux marques sont terribles !)

Ma préférence : John Frieda, Frizz-Ease Lisse Création Shampooing Activateur de Style.

Et vous, quel shampooing lissant utilisez-vous ?

Rendez-vous sur Hellocoton !