Fatale jusqu’au bout des ongles avec O’Hara – piCture pOlish

Picture Polish OHara (1)« Je le veux ! » doit être la phrase que j’ai prononcé la première fois où j’ai découvert le vernis O’Hara de piCture pOlish. Ma couleur préférée est le rouge, j’ai été littéralement intriguée par les swatches glanés sur Internet. J’ai fait un tour sur Pshiiit Boutique et le précieux était disponible. Je me suis donc offert ce vernis avec quelques autres que vous découvrirez prochainement.

Picture Polish OHara (3)

O’hara fait partie de la collection Opulence Shades. C’est un vernis crelly, c’est à dire crème et jelly à la fois, gorgé de shimmers holographiques. La texture a l’air dansante sur les ongles, la lumière lui donne vie et profondeur. Assez difficile à décrire, piCture pOlish réussit la prouesse de réinventer le vernis rouge glamour classique. La teinte est vibrante et brille d’un bel éclat grâce à sa multitude de particules holographiques.

Picture Polish OHara (2)Picture Polish Ohara (5)

Un petit zoom sur le vernis posé sur l’ongle. La texture et le rendu sont incroyables. Je lui trouve même de légers reflets bleutés par endroit. J’avoue que ce vernis a du succès dans mon entourage et qu’il m’a valu des compliments tant il est admirable. Ce rouge ci, je ne l’ai pas vu chez une autre marque que piCture pOlish actuellement… et tant mieux ! Cela le rend encore plus unique (et désirable).

Picture Polish Ohara (6)

Sur les photos, je porte la base lissante Diorlisse, deux couches fines du vernis O’hara et une couche de top coat Dior pour fixer le tout. Côté application, j’ai rencontré une texture très agréable, ni trop liquide, ni trop épaisse qui permet un bon essorage du pinceau fin avant application sur les plaques de l’ongle. Le séchage est correct, la tenue est bonne (4 jours sans accro puis j’ai changé de vernis, NPA oblige !). Les particules holographiques se répartissent uniformément lors de l’application. Vous pouvez poser une troisième couche de vernis pour le rendre encore plus puissant.

Picture Polish OHara (4)piCture Polish, collection Opulence Shades, vernis o’hara, 11 mL, en vente chez les revendeurs piCture pOlish, notamment Pshiiit Boutique.

Gros coup de coeur, je reporterai ce vernis avec grand plaisir. Je suis satisfaite de la marque piCture pOlish et j’ai hâte de porter le vernis Shocked que j’ai commandé la semaine dernière.

Rendez-vous sur Hellocoton !

The Sunday Nail Battle #6 – Triangle Nails

Pour ce sixième rendez-vous hebdomadaire des NPA, Andreia et Odile nous propose la manucurie Triangle Nails pour The Sunday Nail Battle.

Les consignes étaient claires : on veut du triangle et de la couleur. Il fallait 3 teintes minimum. J’ai respecté à la lettre leurs directives et j’ai premièrement eu l’idée de poser une couleur en toile de fond pour ensuite dessiner à la main à l’aide d’un pinceau nail art des petits triangles sur mes ongles. Très mauvaise idée, mon pinceau est trop épais et peu précis, ça ne s’étalait pas comme je l’imaginais et j’ai commencé à me décourager… J’ai attrapé mon Bain Dissolvant Express de Sephora pour retirer mes cochonneries et j’ai recommencé à zéro en cherchant une autre option.

Je ne voulais pas faire une manucure au ruban adhésif, j’ai du changer d’avis ! J’ai avancé en tâtonnant. Je me suis souvenu du conseil de Pshiiit : coller/décoller sur le dos de la main plusieurs fois le scotch pour que la colle adhère moins sur le vernis et ne l’arrache au moment fatidique… Même en respectant cela, j’ai réussi à décoller des bouts de vernis pas assez secs… J’ai trouvé mon Bain Dissolvant vraiment pratique tout en riant jaune…

Mais rassurez-vous, je suis tenace et la patience est une de mes qualités. J’ai finalement réussi à trouver le bon timing et la bonne technique toute seule (passer une couche de top coat entre chaque couleur de triangle pour bien la fixer avant le passage du ruban adhésif).

J’ai utilisé les vernis suivants:

  1. Dior Vernis, Diorlisse – ma base chouchou qui gomme tous les défauts et lisse l’ongle de façon impeccable.
  2. Dior Vernis, #558 Paradise, collection Electric Tropics été 2011 – un néon rose mat à faire briller grâce au top coat, une année d’avance sur la tendance 2012 et je l’avais un peu oublié dans ma vernithèque. Je suis retombée amoureuse de lui, il ne quittera pas mes doigts le weekend !
  3. Sephora, vernis à ongle laque, Samba in Rio L11 - un rouge clair tirant légèrement sur le orange, très frais et punchy.
  4. Sinful Colors, #369 Ruby Ruby – un rouge profond pur et éclatant.
  5. Dior Vernis, Top Coat accélérateur de séchage – un must have excellent.

Le seul souci est que mon appareil photo refuse de donner au Paradise sa vraie couleur rose néon. La photo suivante la dévoile tout en dénaturant complètement les deux autres rouges…

Oh le beau néon rose Paradise de Dior !

Mon plan de travail après la bataille : ruban adhésif peinturluré et torturé pour la bonne cause, pinceau nail art Kiko bien trop large pour être précis, crayon correcteur dissolvant Peggy Sage pour corriger les bavures sur les cuticules.

Triangle nails on my left hand – main gauche :

 

Triangle nails on my right hand – main droite :

Alors, défi relevé ou non ? Ce travail m’a pris facilement une heure et je suis très contente du résultat. Tellement contente que j’ai fait les deux mains ! Je vais visiter vos blogs pour voir vos créations les filles. Bon dimanche et les Françaises n’oubliez pas d’aller voter pour les législatives jusqu’à 18 heures.

A la semaine prochaine pour The (new) Sunday Nail Battle !

Rendez-vous sur Hellocoton !